La Mairie du Web a son Logo

Chers internautes,

Vous avez été nombreux à voter pour le logo définitif de notre Mairie du Web.

Comme convenu, le logo qui à été retenu pour avoir reçu le maximum de « J’aime » est celui proposé par

Monsieur Marc-Aurèle Ehoulé Aglébé ( https://www.facebook.com/Sho7on?fref=ts ).

Le conseil municipal vous remercie ainsi que tous les autres participants.

Notre Mairie Virtuelle a donc une identité, et grâce à vous, chers membres de la communauté, ce rêve est devenu une réalité.

Nous souhaitons à tous une agréable semaine…

Merci et vive la Mairie du Web!

Le Conseil Municipal

Publié dans Blog

La Mairie du Web a besoin d’un logo

La Marie du Web

Bonjour à tous!

Vous vous êtes senti concerné par les actions menées pour l’évolution du Web ivoirien, et voilà que nous avons un WebMaire Emmanuel Assouan.

L’initiative fût une grande premiere et l’impact de cette action à l’échelle internationale nous encourage à porter l’initiative plus loin. Toujours dans le but de servir, nous avons décider de mettre en place, une WebMairie.

Il s’agira d’une plateforme ou nous pourrions tous ensemble partager des informations utiles à la communauté et discuter de sujets concernant l’évolution de la webosphère locale.

Le conseil municipal sollicite à cet effet le talent et l’ingéniosité de tous les créatifs aux âmes bénévole pour la création du logo de la future WebMairie.

Jusqu’au 15 septembre, vous pouvez nous faire parvenir vos propositions de logo à l’adresse suivante: municipalesduweb@gmail.com

Toutes les propositions seront ensuite publier afin d’obtenir le ressenti de la communauté.

NB: Le logo doit obligatoirement comporter le nom et les couleurs qui suivent

Nom: Mairie du Web

Contraines Chromatiques: (1) Orangé; (2) Vert; (3) Au choix; (4) Au Choix.

Le Conseil Municipal vous remercie.

Publié dans Blog

Les Municipales du Web : étude de cas

 Les Municipales du web sont sans nul doute l’une des initiatives qui aura  marqué le web ivoirien ce premier semestre. Bien que les élections n’est pas connu un taux record de participation (votes), elles ont fait l’objet d’une véritable médiatisation à l’international qui a surpris plus d’un à commencer par les initiateurs.

A l’occasion du Mashable Social Media Day qui aura lieu le 29 juin prochain à AMN coworking space, venez tout savoir sur les Municipales du Web: l’idée, le contexte, les objectifs, le déroulement, le dénouement, les perspectives…bref,une vraie étude de cas.

 

Ne vous faites pas raconter le Mashable Social Media Day,venez nombreux!!!

Publié dans Blog

Municipales du web: droit de réponse des organisateurs

municipales du web

Récemment sur son blog, Necemon Yai publié un article intitulé : « Avertissement : Municipales du web et liberté de la communauté » dans lequel il a déclaré vouloir tirer la sonnette d’alarme quant à l’initiative des récentes municipales du web organisées par deux start-ups ivoirienne INPULSION (une agence web) et CARIC-ACTU (un site d’information sous forme de dessins de presse).

En tant qu’initiateurs nous prenons la parole afin de faire la lumière sur le concept et ses objectifs. Cela dans le but que tout le monde comprenne qu’il n’y a aucune sonnette d’alarme à tirer vu qu’il n’y a aucun danger.

Les municipales du web n’ont pas été organisées pour « mandater » un maire de façon à lui donner une autorité sur une tranche de la population ivoirienne à savoir les utilisateurs du web.

Sur l’initiative

Il s’agit plutôt, dans le contexte des élections municipales (réelles) qui se déroulaient à Abidjan, de  donner la parole aux utilisateurs du web en Côte d’ivoire de désigner celui qu’ils auraient choisi comme porte-voix si le web était une ville réelle.

L’initiative était libre, ouverte et apolitique (faudra-t-il apporter un définition à ce terme?). Tous ceux qui voulaient se présenter comme porte-voix de la communauté l’on fait (même un margouillat!). Aucune censure n’a été exprimée à l’endroit d’une candidature et aucun utilisateur du web souhaitant voter n’a été refoulé.

Sur le rôle du maire

Le maire élu ainsi que ses conseillers ne sont pas des « gouvernants » de la vie des ivoiriens présents  et il n’est pas question d’imposer une charte à une communauté. Nos intentions sont loin de là.

L’initiative est au contraire citoyenne et bénévole.  Nous désirons servir la communauté web ivoirienne en recueillant les problèmes qu’elle peut rencontrer et en y proposant des solutions concrètes que tout le monde sera libre d’utiliser ou pas.

A propos de la charte

La charte n’est pas une constitution du web ou quoi que ce soit signée par un groupe d’individus et censée s’imposer à un autre. Il s’agira purement et simplement de propositions faites à la communauté. Elle sera amendable de tous et parlera de situations que nous avons déjà connues par le passé comme des reprises d’articles ou d’images sans mention de la source etc…

Ce sera plutôt une proposition de code de bonne conduite pour la communauté web. Tout le monde est libre de l’adopter ou pas.

Toutes les actions du maire du web serons menées dans le sens du devoir civique et du service à la communauté. Nous n’obligerons personne à faire ce qu’il ne veut pas.

Comment le pourrions-nous ? Le web est le royaume par excellence de la libre expression ; ce que nous avons démontré par les municipales du web !

Questions :

Pourquoi tirer la sonnette d’alarme quand aucune action n’a jusque-là été posée tendant à imposer quoi que ce soit aux utilisateurs du web en CI? Quand aucune peine n’a été prise pour s’informer et juger des intentions réelles des initiateurs et du maire?

Necemon parle des associations déjà présentes sur la scène web ivoirienne. Devons-nous rappeler que ces associations sont des initiatives venant d’une personne ou d’un groupe et que le reste de la communauté y adhère librement?

Devons-nous rappeler qu’aucune personne n’a été obligée de voter? Que certaines associations (Akendewa notamment) ont plébiscité le maire dès son élection?

En conclusion

Nous (Caric-actu, Inpulsion et  le maire élu) voulons apporter notre pierre à l’édifice. Nos intentions sont pures, pour peu que l’on ait pris le temps d’en discuter avec nous, ce que manifestement Necemon a omis de faire avant de tirer “sa” sonnette.  Ceux qui voudront nous aider seront les bienvenus.

INPULSION et CARIC-ACTU.

Publié dans Blog

Candidat Marck-Antoine HODONOU

" Next Step "  Social media manager , Ingénieur Informatique, Blogueur – Web activiste et  Webmaster, Marck-Antoine HODONOU est un amoureux  de TIC.  Son  ambition pour le web Ivoirien est de le rendre encore plus influent au sein même  du pays.

Marck-Antoine HODONOU

 Next Step!

Publié dans Projets de candidature

Candidat Konan Koffi Eric Innocent

" Ensemble réinventons une commune virtuelle "  Konan Koffi Eric Innocent, est journaliste dans une radio locale.

L’intérêt qu’il porte aux Tics l’a poussé à se présenter aux Municipales du Web. L’objectif de son projet est de lutter contre les pirates du net en développant des stratégies adéquates avec des jeunes expert en nouvelle technologie afin d’être a l’abri de ces prédateurs.

Konan Koffi Eric Innocent

 Ensemble réinventons une commune virtuelle

Publié dans Projets de candidature

Candidat Eric Mishima SAMA

" La révolution du Web Ivoirien n'est pas un rêve. Votez Eric Mishima "   Community-Marketeur dans une entreprise locale, Eric Mishima SAMA est un passionné de Social Media.

A cet effet il aimerait apporter des changements au Web Ivoirien. Eric estime que le web ivoirien a besoin de révolution. Pour  être un pays émergent à l’horizon 2020, il faudrait que les acteurs du web ivoirien  commencent  eux- même à émerger du « Web  océan » pollué par  les bugs, les abus des FAI (Fournisseurs d’accès Internet), les prix exorbitants de la connexion à Internet, Les « brouteurs »  dans lequel tous baignent aujourd’hui encore.

                                                                                    Eric Mishima SAMA

La révolution du web ivoirien n’est pas un rêve. Votez Eric Mishima

Publié dans Projets de candidature

Candidat MAR Gouillat

 " Parce qu'un patient qui rit est déjà guéri, je ne construirai aucun centre de santé, mais des centres de gaieté "  Community Manager chez Caric-actu, MAR Gouillat est reconnu comme étant le Web humoriste Ivoirien.

Convaincu des vertus de l’humour mais surtout de sa capacité à impacter positivement le Web Ivoirien MAR Gouillat  est candidat aux Municipales du Web afin de les lui communiquer . Par ailleurs il souhaite  représenter tous les habitants du web et porter haut leur messages.  Car comme il le dit lui même, il vit avec vous, tout ce que vous vivez et plus encore ( Etes-vous déjà tombés du haut d’un arbre sur votre poitrine?).

MAR Gouillat

 Parce qu’un patient qui rit est déjà guéri, je ne construirai aucun centre de santé, mais des centres de gaieté

Publié dans Projets de candidature

Candidat DEANEA Yves Laurent

" Nous ne changerons pas le monde,mais nous pouvons l'améliorer "  DEANEA Yves Laurent est comptable, Hacker et journaliste indépendant. Cet acteur discret du Web ambitionne de devenir le premier Maire du Web Ivoirien. Son objectif principal étant d’installer un web décentralisé et respectueux de la vie privée.

DEANEA Yves Laurent

 Nous ne changerons pas le monde,mais nous pouvons l’améliorer

Publié dans Projets de candidature

Candidate Edith Brou KUFUOR

 " Résorber le chômage des jeunes ivoiriens par les technologies web et mobile "   Community Manager, blogueuse. Co-fondatrice du 1er webzine féminin ivoirien Ayana Webzine et Project    Manager de People Input CI, voici quelques attributs de Edith Brou KUFUOR. Cette passionnée de  web et de strat’ digitale est l’une des figures emblématiques du web Ivoirien parce qu’étant l’un des premiers pour ne pas dire le premier visage féminin du secteur. Hardworkeuse reconnue, Edith n’est pas encore satisfaite de la situation du web Ivoirien à ce jour, raison pour laquelle elle est candidate  aux Municipales du Web Ivoirien.

Edith à la tête de la Web Mairie Ivoirienne, voici ses objectifs:

- favoriser l’usage des TIC à l’école et en particulier son leur usage pro
- émuler l’industrie du web en Côte d’Ivoire
- inciter et intensifier la production de contenus digitaux locaux: web, applications mobiles, etc
- faire d’Abidjan, une véritable technopole
- faire émerger des start-up et attirer les ‘business angels » du monde entier
- créer une école des métiers du web

                                                                                            Edith Brou KUFUOR

 Résorber le chômage des jeunes ivoiriens par les technologies web et mobile

Publié dans Projets de candidature
Partenaires